L’Aura

 

Retour vers l’onglet “Ateliers”

 

L’Aura :

Tout corps émet différents rayonnements que nous ne percevons généralement pas par la vue physique dans la mesure où leurs longueurs d’onde se situent en dehors du spectre lumineux visible.

Néanmoins, différentes expériences prouvent que le champ du visible dépend de la lumière que l’on reçoit ainsi que des ondes cérébrales… L’Aura humaine est à la fois un champ énergétique et le reflet des énergies vitales du corps. Ces énergies font de nous ce que nous sommes, et à leur tour elles sont affectées par notre environnement et notre style de vie.

L’Aura reflète notre santé, notre caractère, notre activité mentale et notre état émotionnel. Elle montre aussi la maladie, souvent bien avant le début des symptômes. L’Aura est une enveloppe énergétique de couleurs variées et de forme ovoïde qui entoure le corps de tout organisme vivant. Chez l’homme, l’Aura est constituée de plusieurs couches où circule l’énergie vitale.

Chaque couche interagie avec le corps physique à travers les chakras. On compte sept corps énergétiques principaux qui émettent des vibrations énergétiques distinctes. Ils enveloppent le corps physique visible de couches successives devenant ainsi un champ énergétique de plus en plus vaste. Les trois premières couches représentent l’énergie du corps physique, la quatrième le corps astral, et les trois couches supérieurs les vibrations énergétiques du corps spirituel.

Aura éthérique :

C’est la plus dense des auras. Elle se trouve à la périphérie immédiate du corps physique. Elle sert de baromètre de la vitalité physique du corps suivant son épaisseur et sa densité. Son aspect est généralement celui d’une brume grise bleutée.

Aura astrale :

Elle a une épaisseur variable de plus d’un mètre. Elle englobe le corps physique et l’aura éthérique. C’est un miroir fidèle des passions, reflet de la personnalité. Ses colorations ont des variations infinies en fonction de la perception de chacun.

Aura mentale :

Elle s’étend jusqu’à deux mètres du corps physique. Elle englobe les émanations précédentes. C’est un témoin de l’activité intelligente de l’être, elle met en évidence les mécanismes de raisonnement et les processus de mentalisation.

Aura causale :

D’une extension pouvant aller jusqu’à deux ou trois mètres du corps physique, cette aura englobe toutes les précédentes. Elle contient l’origine, c’est votre mémoire karmique, les traits marquants d’un être. Elle se présente sous la forme d’un trapèze surmonté d’une demi-sphère voire d’une sphère complète. Son rayonnement a la forme d’une silhouette humaine.
Les auras décrites ci-dessus constituent les niveaux de conscience ou d’inconscience qui permettent à l’homme de prononcer le “moi-je” quotidien.

Aura de vitalité ou d’esprit divin :

Pour ma part, je ne la perçois pas et très honnêtement je pense que sur terre peu peuvent l’observer. Elle correspond à des états de conscience Christique ou Bouddhique.

Aura divine :

La septième aura se manifeste par une immense lumière blanche, colorée de temps à autre par un flot ondulatoire doré.

Observer, j’emploierai le mot percevoir qui est plus approprié, l’aura c’est apprécier les émanations subtiles de l’âme d’une personne à travers son physique à un moment donné.

Ces émanations ne sont pas uniformes et dépendent de tout un tas de choses. Ainsi, une personne habituellement détendu et paisible qui se trouve dans une situation stressante développera une aura de stress autour d’elle qui interférera avec une partie de son âme qui continuera à émettre ce sentiment de quiétude. L’observation des auras n’est pas forcément faite sous forme de couleur, puisque les auras n’ont pas de couleur en elles-mêmes. Si vous souhaitez observer l’aura sous forme colorée, gardez à l’esprit qu’il s’agit d’une forme d’hallucination et qu’elles ne reflètent pas forcément la réalité mais simplement votre ressenti.

Avant de vous lancer dans la perception visuelle des auras, il est préférable d’établir votre propre grille de correspondances entre les couleurs et ce qu’elles vous évoquent, car chaque personne ne fait pas exactement les mêmes corrélations entre les couleurs et leur signification au niveau du ressenti. Les couleurs de l’aura changent selon les dispositions du moment ou du cycle vécu. C’est la raison pour laquelle il est possible de faire évoluer les couleurs de son aura. L’aura d’un individu présente toujours une couleur dominante, mais dans l’ensemble, il va porter celles qui le caractérisent à un moment donné. A savoir aussi qu’il n’y a pas que des Auras humaines, mais aussi dans chaque règne : animal, végétal etc…

Vous-même vous pouvez vous exercer à la percevoir :


Placez une plante ou une personne devant un mur uni, clair ou sombre, cela dépend de chacun. Placez-vous à trois ou quatre mètres et regardez au niveau de la tête, en traversant la plante ou la personne du regard. Vous devriez percevoir une densité lumineuse différente à environ 5 cm du corps physique. Puis, entre 50 cm et un mètre, une sensation analogue qui vous rappelle la “mandorle” qui entoure le visage des saints sur les icônes : c’est la première enveloppe.

Dans cet atelier,

Nous aborderons ensemble les couleurs et les différents corps et feront des exercices pour vous mettre en condition. Attention, je tiens toutefois à préciser que voir l’aura est une capacité bien spécifique et qu’il n’existe aucun cours théorique vous permettant de voir les auras par un simple claquement de doigt. Quiconque vous dit le contraire est un menteur. Mais avec de la patience et du lâcher prise rien n’est impossible…

A découvrir…

PRENDRE RDV