Le son universel

 

 

Retour à « Ateliers »

Le son universel : Au commencement était le Verbe. Les Egyptiens l’affirmaient déjà, trois millénaires avant les Evangiles. Les bases de la théorie du son créateur datent en effet de milliers d’années. Le son, c’est donc le souffle divin, l’énergie inhérente au Verbe, constitué de l’ensemble de toutes les vibrations du cosmos. En Inde, tout ce qui est sonore est shakti, c’est-à-dire Puissance divine. Or, dans la nature, tout émet des sons, que ce soit l’oiseau qui chante, le ruisseau, le vent ou le feu qui crépite. Tout s’harmonise et tout s’accorde au diapason universel. Le son a une origine cosmique et le cri véhicule une partie de l’énergie divine. C’est pourquoi le son et la musique se retrouvent dans tous les rites initiatiques. Les Dieux accomplissent ce qu’ils désirent en utilisant la puissance génératrice du son, le Logos, or l’homme est fait à leur image: il est doué de parole. La magie verbale mise à disposition des humains, conserve un pouvoir sur la marche de l’univers qu’elle a servi à créer.
Lorsqu’ils sont prononcés correctement les phonèmes appartenant au langage mystique ont des pouvoirs illimités car ils deviennent les objets qu’ils représentent. L’ouïe humaine perçoit seulement un spectre limité de vibrations sonores. Mais au-dessus et au-dessous de ces vibrations il existe une multitude d’ondes sonores que personne ne perçoit. La vibration émet une fréquence en hertz…

Le AUM : est une syllabe sanskrite sacrée qui représente le son Originel, le
verbe éternel créateur.
C’est la vibration première, primordiale, divine, à partir de laquelle tout dans l’univers fut créé. La répétition du mantra AUM est une clé vibratoire qui nous met donc en
harmonie avec la conscience universelle.

La voix de lait : Les Égyptiens d’autrefois et les Esséniens connaissaient le pouvoir du son. C’est la représentation apportée à l’époque et qui nous portait à réfléchir et à nous enseigner en ce qui concerne l’alimentation de nos corps énergétiques ainsi que de notre corps physique. En fait, de démontrer comment arriver à vivre avec un corps, une âme et un esprit, tout en donnant l’énergie nécessaire pour grandir, intérieurement, en toute quiétude et en toute paix intérieure. Ces fréquences nous permettent d’accueillir en nous les énergies dont nous avons besoin pour nous alimenter sur le plan multidimensionnel par notre Être intérieur, en relation avec l’esprit et directement au cœur.

Le son qui guérit : L’autre type de son employé était celui du « son qui guérit »
Le son qui guérit est une onde que l’on envoie avec la lumière sur un organe malade. Il va désincruster la matière sombre pour permettre à la lumière de faire son travail et de rendre peu à peu son autonomie à la cellule ainsi que sa dimension lumineuse.

Dans cet atelier, nous essaierons de « sortir » divers sons en abordant ces différentes techniques.

A découvrir…